Alex, vous êtes compositeur, scénariste, producteur et chroniqueur. Vous commencez à composer des musiques de films pour ensuite accompagner les marques dans leurs projets audiovisuels. Vous cofondez en 2002 l’agence Start-Rec avec Domitille Mahieux. Vous y faites du conseil et de la création sonore.

Le son et la musique sont donc votre cœur de métier, et pour vous, essentiel dans la diffusion de messages.

 

On observe aujourd’hui deux tendances. D’un côté la coupure du son, poussée par Facebook et Youtube qui imposent le sous-titrage. D’un autre côté, la résurrection des podcasts. On s’y perd. Quelle est la réelle importance du son ?

Le son est un sens qui se développe avant la vue, il est niché au plus profond de notre inconscient et de notre cerveau reptilien, on peut faire sans, mais le son véhicule plus d’imaginaire que l’image (oui, oui je prêche pour ma paroisse 😉 mais je ne suis pas le seul

George Lucas affirme que la musique c’est 60% de la réussite d’un film.

 

Les entreprises ont-elles conscience de l’importance du son ? On imagine tous le développement de la publicité sonore avec l’accroissement des assistants vocaux. Mais ces derniers n’ont pas encore bien intégré les foyers français.

C’est une question de temps pour les assistants… Mais les entreprises françaises ont parfaitement intégrés l’importance du son et d’une identité sonore. Nous avons eu la chance d’accompagner Citroen, BNP, Véolia, le groupe TF1, etc dans la définition de leur territoire sonore et de la création de leur identité. C’est devenu une des priorités des annonceurs qui souhaitent prendre la parole, et l’oreille est le chemin du cœur disait Voltaire

 

Pouvez-vous nous donner des exemples de campagnes publicitaires qui utilisent le son avec brio ?

Dernièrement, Lacoste avec Max Richter, Citroën avec Part Time Friends (un peu d’autopromo ne nuit pas), et tellement d’autres exemple

 

Peut-on imaginer d’autres utilisations du son que pour des projets vidéo ? Pour manager les employés par exemple ?

Vous voulez dire pendant leur sommeil comme dans le meilleur des mondes ;-)))

 

Question cash / Réponse cash : Trop de message, tu le message ? Tous les sens des consommateurs sont aujourd’hui fortement sollicités, est-ce qu’on ne risque pas une saturation ?

J’ai l’impression que les yeux sont plus sollicités que les oreilles 😉 mais les oreilles n’ont pas de paupières…. Alors.

 

Le mot de la fin : Pourquoi venir aux Sommets du Digital ?

Un sommet me semble être le meilleur moyen de prendre de la hauteur.

4ème opus : une édition qui s’annonce plus inspirante que jamais !

Les 4, 5 et 6 février 2019 se tiendra à La Clusaz la 4e édition des Sommets du Digital.

Un événement hors du commun qui, une fois encore, bousculera notre cadre de référence, agitera nos neurones et marquera durablement nos esprits.

Devenu un rendez-vous incontournable de l’hiver, Les Sommets du Digital rassemblent une communauté de décideurs, innovateurs et influenceurs de calibre international, qui se retrouvent durant 3 jours à La Clusaz pour s’inspirer, partager et imaginer demain.

Parmi les points forts de cette prochaine édition :

  • le TGV des Sommets, en partenariat avec la SNCF : un voyage animé qui donnera un avant-goût de l’événement avant même d’y arriver !
  • le télécabine pitch : l’occasion pour chaque participant de faire des rencontres business inédites, à 30 mètres de hauteur et de nuit, dans des télécabines !
  • le plateau TV mobile : en direct pendant les 3 jours, suivi à distance par plus de 60 000 personnes
  • de nouveaux formats de conférences : conférence ignite, conférence jeu interactive, conférence créative, conférence détox …
  • un programme plein de surprises, d’une qualité et d’une générosité rarement égalées.

Depuis 3 ans, Les Sommets du Digital ne cessent d’évoluer et de surprendre.  Les valeurs du début sont restées intactes : convivialité, authenticité, exigence, générosité. Mais l’événement gagne en puissance chaque année, sous l’impulsion de son fondateur Xavier Wargnier. Chaque édition pousse plus loin la qualité et l’inventivité, et gagne en résonance et en visibilité. La 4e édition s’annonce plus inspirante que jamais…
« On place la barre toujours plus haut, ce qui est presque un pléonasme quand on parle de sommets » martèle Xavier Wargnier à qui veut bien l’entendre. « Cette 4e édition sera un must, je m’y engage ! »

Soixante speakers, zéro bullshit
La qualité et la diversité des conférences est un pilier de l’événement. Aux Sommets du Digital, les speakers n’ont pas de profil-type, pas de parcours-type. Pour choisir ses invités, Xavier Wargnier se tourne vers ceux qui sont portés par une profonde envie de bousculer, d’inspirer et de partager. Les formats d’intervention sont courts pour être plus percutants et largement participatifs entre la scène et la salle. Pas d’auto-promo, pas de bullshit, et une parité absolue entre femmes et hommes.
Ils parleront des enjeux qui transforment notre quotidien et interrogent notre avenir. Ils nous donneront des clés pour comprendre, s’adapter et réagir dans un monde qui change plus profondément et plus rapidement que jamais. Ils exploreront, sous des angles très concrets, les thèmes de l’intelligence artificielle, les nouveaux comportements clients, la sécurité, le changement de civilisation, les ruptures, les nouveaux business, la communication digitale, le numérique et l’environnement, le management réinventé, les datas…

Les premiers noms des speakers 2019 ici : http://les-sommets-du-digital.com/speakers/

#bousculer #inspirer #connecter #somdig19

s’inscrire à l’édition 2019

Les Sommets du Digital

#somdig19