Alain Roussel préside l’agence Serviceplan France, agence intégrée filiale du premier groupe indépendant européen de communication du même nom.

Il a débuté sa carrière comme DGA de l’agence RSCG Paris, poste que lui a confié Jacques Séguéla. Alain Roussel a depuis évolué aux commandes de grandes agences françaises (Euro RSCG, BETC…).

Nous retrouverons Alain les 4, 5 et 6 février prochains sur la scène des Sommets du Digital.

 

Le marché publicitaire connaît une révolution profonde, au cœur de laquelle le digital et la data ont pris une place prépondérante. Comment d’après vous les agences créatives ont-elles intégré cette nouvelle donne ?

 Le marché est en mutation profonde, parce que le monde autour de nous change à une vitesse phénoménale. Il est désormais clair pour tout le monde que le digital n’est pas un média supplémentaire. Il a révolutionné tous les marchés sans exception, il a impacté des pans entiers du business modèle des annonceurs. En tant que publicitaires, il nous a amené à engager une relation de proximité voire de complicité avec les consommateurs, à mieux connaître leurs parcours et leurs engagements, ceci pour mieux les cibler, et finalement cela a enrichi notre travail.

 

De quelle manière la data impacte-t-elle justement vos réflexions et nourrit votre travail ?

Toutes ces données auxquelles nous avons accès représentent une source infinie d’enrichissement de la connaissance client, une aide à la décision marketing, un outil inestimable au service du ciblage publicitaire, la possibilité d’adapter un message créatif en fonction d’un scenario d’exposition publicitaire et de ce ciblage, et, enfin un moyen jamais égalé jusqu’alors de mesure et d’optimisation de l’efficacité.

Lorsqu’elle n’est pas maîtrisée, désorganisée, pléthorique ou parcellaire, la data peut encore faire peur aux annonceurs, aux agences et au monde du marketing qui traversent la révolution digitale avec parfois encore de l’effroi. Mais organisée, mise en forme, et surtout mise en synergie entre toutes les sources qui la produisent, elle est pourtant la vraie révolution du marketing capable de rendre notre travail finalement bien plus puissant.

 

Vous considérez que la data est aujourd’hui au service de la créativité ?

Bien sûr, le digital constitue un enjeu clé pour engager le consommateur et développer la préférence de marque. Mais au-delà des capacités de ciblage, elle nous permet d’enrichir les insights créatifs et d’affiner nos contenus à la fois selon le contexte éditorial mais aussi selon les usages et comportements de chaque individu. Elle permet vraiment de nourrir la qualité et la précision créative de nos contenus créatifs.

Néanmoins, elle ne remplacera jamais la puissance d’une idée.

A titre d’exemple, la réussite mondiale du « Simulateur d’impact » de la Sécurité routière est d’abord due à la puissance émotionnelle de l’idée qui nous fait « vivre » notre propre mort en face. L’intelligence d’utilisation des datas nous a permis de toucher plus de 100 millions de personnes dans le monde.

 

Serviceplan France, agence intégrée, quelle est votre réponse à la grande mutation ?

Nous avons créé la Maison de la Data, une équipe et des solutions transversales qui activent toutes les ressources de nos différents experts en France : Plan.Net, notre agence digitale, Mediaplus notre agence Média, Net-Veille notre agence de veille sociale sur Internet, Sky Consulting, notre partenaire études, les équipes stratégiques…  Nous utilisons aussi les ressources et les outils du Groupe.

Serviceplan France a été créée sur cette idée majeure qu’il n’y a d’avenir dans la communication que pour les agences totalement intégrées qui maitrisent toutes les disciplines. Réunir des stratèges, des créatifs, des experts médias, des spécialistes du web, des web designers, des spécialistes en marketing relationnel ou CRM, des consultants en études de marché, des conseillers en relations publiques, les faire collaborer tous ensemble sous le même toit est une force. Notre mission est d’accompagner et de développer les marques dans un environnement de plus en plus complexe afin de concilier forte valeur ajoutée émotionnelle et forte performance business. C’est ce que nous appelons chez Serviceplan Building Best Brands. »

 

Comment fonctionnent vos équipes ?

Ce sont d’abord des équipes multidisciplinaires courtes et agiles qui vivent sous le même toit et dans le même open space. Elles interagissent en temps réel en fonction de sujets. Ensuite, l’enjeu de la formation mutuelle est clé dans la mesure où les membres d’une même équipe ont des langages différents. La communication entre un algorithmicien et un stratège n’est pas toujours immédiate. Enfin, le principe entrepreneurial de Serviceplan fait que nous systématisons un fonctionnement très horizontal avec, pour chaque projet, un pilote et des ressources.

 

Comment vous êtes-vous préparés au combat technologique ?

De grands groupes issus de l’industrie de la communication s’arment pour participer au grand combat technologique des plateformes. Ce n’est pas notre cas. Je pense que l’intelligence, le conseil, la capacité à penser et produire des idées différentes constituent la valeur essentielle de nos métiers et ce, pour longtemps. Cela n’est pas contradictoire avec la capacité à s’adapter et à faire profiter nos clients de tous les outils qui les aident à être plus performants tant au niveau du consommateur que de leur business.

 

Le mot de la fin : pourquoi venir aux Sommets du Digital ?

Échanger expériences, méthodes, points de vue, visions est toujours très enrichissant. C’est encore plus vrai dans le digital tant les outils technologiques et les innovations bougent très vite. Par ailleurs, Serviceplan France est cette année et pour la première fois, partenaire des Sommets du Digital qui sont une très belle vitrine pour notre agence, comme je l’ai expliqué précédemment.

4ème opus : une édition qui s’annonce plus inspirante que jamais !

Les 4, 5 et 6 février 2019 se tiendra à La Clusaz la 4e édition des Sommets du Digital.

Un événement hors du commun qui, une fois encore, bousculera notre cadre de référence, agitera nos neurones et marquera durablement nos esprits.

Devenu un rendez-vous incontournable de l’hiver, Les Sommets du Digital rassemblent une communauté de décideurs, innovateurs et influenceurs de calibre international, qui se retrouvent durant 3 jours à La Clusaz pour s’inspirer, partager et imaginer demain.

Parmi les points forts de cette prochaine édition :

  • le TGV des Sommets, en partenariat avec la SNCF : un voyage animé qui donnera un avant-goût de l’événement avant même d’y arriver !
  • le télécabine pitch : l’occasion pour chaque participant de faire des rencontres business inédites, à 30 mètres de hauteur et de nuit, dans des télécabines !
  • le plateau TV mobile : en direct pendant les 3 jours, suivi à distance par plus de 60 000 personnes
  • de nouveaux formats de conférences : conférence ignite, conférence jeu interactive, conférence créative, conférence détox …
  • un programme plein de surprises, d’une qualité et d’une générosité rarement égalées.

Depuis 3 ans, Les Sommets du Digital ne cessent d’évoluer et de surprendre.  Les valeurs du début sont restées intactes : convivialité, authenticité, exigence, générosité. Mais l’événement gagne en puissance chaque année, sous l’impulsion de son fondateur Xavier Wargnier. Chaque édition pousse plus loin la qualité et l’inventivité, et gagne en résonance et en visibilité. La 4e édition s’annonce plus inspirante que jamais…
« On place la barre toujours plus haut, ce qui est presque un pléonasme quand on parle de sommets » martèle Xavier Wargnier à qui veut bien l’entendre. « Cette 4e édition sera un must, je m’y engage ! »

Soixante speakers, zéro bullshit
La qualité et la diversité des conférences est un pilier de l’événement. Aux Sommets du Digital, les speakers n’ont pas de profil-type, pas de parcours-type. Pour choisir ses invités, Xavier Wargnier se tourne vers ceux qui sont portés par une profonde envie de bousculer, d’inspirer et de partager. Les formats d’intervention sont courts pour être plus percutants et largement participatifs entre la scène et la salle. Pas d’auto-promo, pas de bullshit, et une parité absolue entre femmes et hommes.
Ils parleront des enjeux qui transforment notre quotidien et interrogent notre avenir. Ils nous donneront des clés pour comprendre, s’adapter et réagir dans un monde qui change plus profondément et plus rapidement que jamais. Ils exploreront, sous des angles très concrets, les thèmes de l’intelligence artificielle, les nouveaux comportements clients, la sécurité, le changement de civilisation, les ruptures, les nouveaux business, la communication digitale, le numérique et l’environnement, le management réinventé, les datas…

Les premiers noms des speakers 2019 ici : https://les-sommets-du-digital.com/speakers/

#bousculer #inspirer #connecter #somdig19

s’inscrire à l’édition 2019

Les Sommets du Digital

#somdig19